French artists in Manila — Web-série documentaire

Ugnayan est le premier programme international de résidence artistique de Maison · Gutenberg, créé en 2017 à Manille (Philippines). Il a pour mission de partager et rendre accessible l’art et la culture à travers la rencontre d’artistes internationaux.

Ugnayan est le premier programme international de résidence artistique de Maison · Gutenberg, créé en 2017 à Manille (Philippines). Il a pour mission de partager et rendre accessible l’art et la culture à travers la rencontre d’artistes internationaux.

 

Durant deux mois, les artistes ont mené chaque semaine des ateliers d’initiation artistique auprès d’enfants défavorisés (des associations Project Pearls, Stairway Foundation, ACAY Missions Philippines Inc, Virlanie Foundation Philippines et Museo Pambata). Des expositions, événements, performances et rencontres ont également ponctué la résidence.

 

Cette web-série documentaire retrace toute l’expérience vécue à travers 7 personnages, dévoilant chacun une facette du programme.

Un grand merci à toutes les personnes qui ont rendu ce projet possible !

 

Coordination · Maïa d’Aboville et Henri Lamy de Maison · Gutenberg

Réalisation · Simon Dubreucq

Production · KIWI Collectif Créatif / Sine De Oro

Sponsors · Z Hostel Philippines, Ambassade de France aux Philippines, Pébéo, Times

Donateurs · Annie-France Barton et Ludovic Moulin

Photographie · Lionel Rault

Associations · Project Pearls, Stairway Foundation, ACAY Missions Philippines Inc, Virlanie Foundation Philippines et Museo Pambata

Partenaires culturels · Pineapple Lab, Alliance française de Manille

Partenaires presse · Art Plus Magazine

Artistes lyonnais · Abdoul K. Seck, Chufy  et Alexandre Beretta

Artistes philippins · Agnes Arellano, Billy Bonnevie, Olivia d’Aboville, Leeroy New, Dee Jae Paeste, Anina Rubio, Gus Albor, Ramon Orlina, Dindon Cordova

Pays de L’Arbresle — Enquête anthropocène pour un parcours artistique

Maison Gutenberg Projet de territoire Arbresle Diagnostic

Retour en images sur une semaine d’immersion hors du commun !

Dans le cadre du projet de parcours artistique que la Maison Gutenberg met en place sur le territoire de la Communauté de Communes du Pays de L’Arbresle, l’École Urbaine de Lyon a réalisé une enquête de terrain avec des doctorants issus de sciences humaines et expérimentales et des experts en arts.

Les données récoltées pendant ce workshop permettront de nourrir les réflexions artistiques et de connecter les futures œuvres d’art aux enjeux du territoire.

Résidence artistique Cycles — Happening sur le territoire de la Bresse !

Maison Gutenberg Cycles Happening

Dans le cadre du projet de résidence artistique Cycles que nous menons actuellement sur le territoire de la conférence de Bresse, les artistes ont proposé un happening pour surprendre et informer poétiquement les habitants de leur présence.

Conte, déambulation et performances, nous avons proposé plusieurs expériences artistiques dans l’espace public sur une journée : 

 

– La distribution de cent enveloppes dans les boîtes aux lettres de chaque commune par Nabil Tazi. Chacune contenant une pièce de puzzle, une carte postale avec l’image du puzzle reconstitué, un mot poétique et un flyer présentant le projet.

 

– Le récit du conte “Le seul pleur et l’enfant bleu.e” à la sortie de l’école de Cormoz par la Compagnie Ö les mains

 

– L’affichage de photos cyanotypes par Dounia Jauneaud sur le thème du vivant

 

 – La déambulation de Victor Boucon sur le parking du supermarché de Jayat avec des vélos “chopper” à disposition des habitants.

 

Crédit photos : Adrien Pinon

Parcours artistique — Communauté de Communes du Pays de l’Arbresle

La Communauté de Communes du Pays de L’Arbresle, en partenariat avec Maison Gutenberg, l’École Urbaine de Lyon, LFA Looking For Architecture et TERRA PUBLICA, initie un parcours artistique et touristique à ciel ouvert sur son territoire.

 

Le projet consistera en la création de plusieurs circuits jalonnés d’œuvres d’art sur plus de 8 km. Tout en mettant en lumière les nombreuses ressources du Pays de l’Arbresle, les œuvres inviteront à mener une réflexion sur le monde qui nous entoure et à repenser nos rapports avec la nature et nos semblables. Pour inaugurer ce parcours, un festival pluridisciplinaire de grande envergure se déploiera à l’été 2024.

Agissant comme outil de cohésion culturelle et sociale pour le territoire, le parcours artistique sera construit autour d’un programme d’animation et de médiation qui impliquera à différentes échelles, habitants, entreprises et associations du Pays de l’Arbresle.

 

Crédit photos : Nabil Tazi

Cycles — Résidence artistique pour Grand Bourg Agglomération

"L'art de réenchanter le monde"

Un an de résidence artistique et culturelle sur le territoire de la conférence Bresse.

Cycles a pour objet de faire participer les habitants du territoire de la conférence de Bresse par la mise en place d’ateliers de pratiques artistiques. Pour sensibiliser à la préservation de notre environnement, les artistes aborderont la thématique arts et sciences sous l’angle de la redécouverte du vivant et la mise en valeur des low-technologies par l’intermédiaire du vélo.

Ces quatre projets artistiques singuliers et complémentaires sont imaginés par les artistes Victor Boucon, Dounia Jauneaud , Nabil Tazi et la Compagnie ö les mains, en partenariat avec Grand Bourg Agglomération.

 

Crédit photos : Adrien Pinon

Port d’Occident — Commande artistique pour les Voies Navigables de France

À Lyon, sur le quai Maréchal-Joffre, se trouve l’ancien port d’Occident, propriété des Voies Navigables de France . Construit en 1916, il est l’un des derniers exemples de petits ports urbains lyonnais. Aujourd’hui inoccupé, il symbolise l’importante activité batelière que la ville de Lyon a connu.

 

En attendant la rénovation future du port, les VNF et la SPL Lyon Confluence ont fait appel à  Maison Gutenberg pour valoriser ce patrimoine et améliorer l’expérience piétonne des rives de Saône. Pour mener à bien ce projet, Maison Gutenberg a fait intervenir les artistes Wand Studio et Bastien Bürcher pour réaliser une fresque sur l’ensemble des deux bâtiments. 

 

Crédit photos : Lionel Rault

À la recherche du temps perdu — Programmation estivale à Lyon 7ème

Avec la crise sanitaire, écologique et économique, renouer le lien social est plus que jamais nécessaire. Dans cette optique, nous avons construit une programmation d’actions culturelles tournées vers les plus vulnérables,  élaborée avec la Commission Vie sociale du Conseil de quartier Gerland. Cette collaboration nous permet d’être en relation avec de nombreuses structures socio-éducatives du quartier et de la ZAC des Girondins, comme la pension de famille Casa Jean Jaurès et la Résidence Séniors Jean Jaurès.

 

Dans ce secteur en pleine mutation, nous avons rattrapé ensemble le temps perdu autour d’activités resserrant nos liens, nous rapprochant du vivant, sous toutes ses formes.

 

Crédit photos : Adrien Patacq

 

Regards sur nos restes — Exposition aux Halles du Faubourg

Cette exposition a été initiée par Romain Weber de Maison Gutenberg et Valérie Disdier, coproduite par Maison Gutenberg et l’École Urbaine de Lyon. Elle présente différents regards d’artistes sur la notion de déchets, s’intéressant à l’objet en lui-même, sa potentielle valeur artistique, ou encore la manière dont il est produit et son devenir :

 

« Et si nous considérions les déchets comme une ressource et un sujet pour les artistes. Le monde artistique s’est depuis longtemps saisi des objets manufacturés en transcendant leur fonction utilitaire. Au XXe siècle, les artistes s’ouvrent aux rebuts, aux objets destinés à être jetés, aux matériaux qui en sont issus, aux lieux délaissés : « Ready-Made », « Junk Art » ou « Recycled Art », etc. Ils participent à révéler une société du jetable et de l’obsolescence, de la surconsommation et du gaspillage, de la toxicité et de la pollution. 

Certains voient global, ils prennent le pouls du désastre écologique à l’œuvre, ils cherchent à sublimer la catastrophe, ils révèlent aussi avec poésie la puissance de phénomènes qui nous dépassent, au mieux avec humilité et générosité. Tous nous indiquent comment la pratique artistique peut transformer nos usages, à l’heure où la prise de conscience environnementale s’intensifie, à l’ère de l’anthropocène, celle de l’homme.”

 

Texte de Valérie Disdier de l’École Urbaine de Lyon.

 

Les artistes : 

Victor Boucon (France), Jorge Caterbetti (Argentine), Nicolas Coutable (France), Lor-k (France), Johann Rivat (France), Antonin Tricard  (France).

 

Crédit photos : Lionel Rault

Pour la beauté du geste — Exposition aux Halles du Faubourg

La dernière exposition collective des Halles du Faubourg réunit plus d’une trentaine d’artistes, partenaires, et amis.

 

Des sensibilités fortes et variées, avec qui nous avons pu partager, échanger et créer. Par élan de solidarité, ils ont accepté de participer à ce dernier projet, l’ultime bataille que nous mènerons avec eux dans ces lieux. Et même si le combat peut s’avérer perdu d’avance, nous le livrerons par principe. Pour défendre des valeurs auxquelles nous croyons fermement, mais surtout, pour préparer l’avenir et nous permettre de bâtir ensemble le monde de demain.

 

Les artistes :

Nawelle Aïnèche, Anide, Henri Aribert-Desjardins, Barroude, Amélie Berrodier, Victor Boucon, Burcher Artiste Peintre, Chufy, Nicolas Coutable, Ecole Urbaine de Lyon, FRIGO & CO, Adrian Gelineau, Yandy Graffer, Dounia Jauneaud, Jeux demain collectif, Kesadi, Henri Lamy [Art], Jérôme Lavenir, Laurent Perche, Adrien Pinon, David Proux, Quetzilla, Lionel Rault, Pauline Repussard, Ugo Sebastiao, Simonux, Maud Soudain, Nabil Tazi, Antonin Tricard, Giulia Zanvit, Salah Ghezal, Khalil Hemsork.

 

Crédit photos : Lionel Rault 

Les Halles du Faubourg — Tiers lieux culturel & scientifique

événements grand public, maison gutenberg, Lyon

Les Halles du Faubourg naissent d’une volonté de se réapproprier les espaces vacants du centre-ville. En valorisant le patrimoine industriel comme un espace de création multiple autour de projets artistiques, culturels, artisanaux, sociaux et économiques. Tout en créant du lien entre les citoyens.

 

Autour de l’association, se réunissent trois autres structures. Intermède, qui accompagne les propriétaires et porteurs de projets dans la mise en place d’occupations temporaires orientées vers l’économie sociale et solidaire. L’Ecole Urbaine de Lyon, programme de recherche, de formation et d’innovation dirigé par Michel Lussault, et Ateliers La Mouche, collectif d’urbanistes qui à travers la découverte, la sensibilisation et la valorisation du patrimoine industriel lyonnais, imagine la ville sous différentes formes.

 

La première phase d’occupation temporaire (entre octobre 2018 et janvier 2019) se construit autour d’une exposition collective qui prône une démarche plus humaine avec une collégialité dans le choix des artistes et des œuvres présentées qui se différencie du schéma classique d’exposition.

Des figures emblématiques (Frigo&Co) et confirmées (Bleu du Ciel, Françoise Besson), sont associées à d’autres entités émergentes (Mirage Festival, Superposition). Autour de cette exposition, des temps forts festifs viennent ponctuer cette première phase, qui se conclut avec la première édition du Festival « A l’heure de l’Antropocène ».

 

Le succès rencontré auprès du public et des utilisateurs, et la détermination affichée par le collectif, permettent de prolonger le bail. Jusqu’à la fin du mois de décembre 2020, la friche de 1600m2 devient un véritable lieu de vie qui regroupe des espaces ouverts au public (une scène, une galerie, un jardin, un bar, une radio) et des espaces de travail (résidence, cours publics, ateliers et coworking).

 

Les Halles du Faubourg c’est…

 

Une friche de 1600m2

6 artistes en résidences

11 expositions

90 artistes exposés

30k adhérents

Quatre co-porteurs de projet

140 bénévoles
4 ouvertures – 4 fermetures

 

Crédit photos : Lionel Rault