Cycles — Résidence artistique pour Grand Bourg Agglomération

1_projet_cycles_dounia-iauneaud_credit-adrien-pinon
2_projet_cycles_nabil-tazi_credit-adrien-pinon
5_projet_cycles_joub_credit_adrien_pinon
3_projet_cycles_compagnie-o-les-mains_credit_adrien_pinon
4_projet_cycles_victor-boucon_credit_adrien_pinon
6_projet_cycles_victor-boucon_credit_adrien_pinon

Le projet Cycles, c’est un an de résidence artistique et culturelle sur le territoire de la conférence Bresse.

 

Ce projet a pour objet de faire participer les habitants du territoire de la conférence de Bresse par la mise en place d’ateliers de pratiques artistiques. Pour sensibiliser à la préservation de notre environnement, les artistes abordent la thématique arts et sciences sous l’angle de la redécouverte du vivant et la mise en valeur des low-technologies par l’intermédiaire du vélo. 

 

Ces quatre projets artistiques singuliers et complémentaires sont imaginés par les artistes Victor Boucon, Dounia Jauneaud , Nabil Tazi et la Compagnie Ö les mains ! , en partenariat avec Grand Bourg Agglomération.

 

Les artistes ont proposé des ateliers de pratiques artistiques auprès de publics variés : 

 

– Victor Boucon et les “Vélos poétiques”

 

Victor a transmis différentes techniques de fabrications aux participants. En utilisant principalement des matériaux de récupération, les élèves de l’école et du collège de Saint-Trivier-de-Courtes ont pu créer des vélos hybrides. L’objectif étant de combiner l’inventivité et la créativité, le fonctionnel et le poétique, l’utile et l’inutile. 

 

– “Relier” avec Dounia Jauneaud

 

De son côté, Dounia s’est intéressée aux arbres du territoire, à travers une série d’ateliers de créations de cyanotypes. L’artiste propose de voir autrement notre quotidien. C’est donc avec les jeunes ainsi que les seniors de la MARPA la reyssouze que l’artiste a créé des mondes visuels et poétiques à partir du vivant.

 

– Les “Cartographies imaginaires” avec Nabil Tazi

 

Le travail de Nabil Tazi s’est concentré sur la construction de cartographie du territoire sur la base de puzzle. Matière première modulaire, ils peuvent être déconstruits et recomposés de manière à créer des nouveaux espaces fictifs. 

 

C’est de cette manière que les élèves ont exploré leurs imaginaires, à partir de vues aériennes du territoire et d’ailleurs…

 

–  “L’herbier vivant” de la compagnie Ö les mains !

 

La compagnie Ö les mains ! plus axée sur le spectacle vivant, est allée vers la constitution d’un herbier vivant du territoire. Il s’agit d’explorer la flore de cet environnement, et de s’appuyer sur les sciences botaniques pour raconter l’histoire d’un arbre, d’une plante, dans une approche mêlant mémoire et imaginaire. Dans un second temps Clémence et Malvina ont travaillé sur la restitution des histoires et des poèmes composés par les élèves, en corps et en voix. 

 

Le projet s’est achevé fin mai par quatre journées de célébrations artistiques autour des arbres et du vélo. Les rencontres scolaires se sont déroulées dans les communes de Curciat-Dongalon, Saint-Trivier-de-Courtes ainsi qu’à la ferme du Sougey. Elles ont permis aux élèves des différents établissements de se rencontrer et de découvrir leurs expositions respectives. 

 

À la suite de ces rencontres scolaires a eu lieu un week-end festive à la ferme du Sougey ainsi qu’une parade à vélos sur la voie verte “La Traverse” !

 

Rendez-vous l’année prochaine pour la suite du projet Cycles….

Credit: Adrien Pinon